Rapport d’activité de l’année 2017

RAPPORT D’ACTIVITE DE L’ANNEE 2017

L’année 2017 s’est inscrite dans une perspective de transition et de renouvellement avec le changement de Directeur Général lié au départ à la retraite de Monsieur Pierre Julien, ayant exercé ses fonctions durant 12 années et à qui je rends hommage pour son accueil, sa bienveillance et son professionnalisme.

 

L’association a dignement fêté son départ en organisant, en décembre 2017, une fête dans nos nouveaux locaux de Nivolas-Vermelle où salariés et partenaires ont pu lui témoigner leur affection et leurs remerciements.

 

La transition s’est opérée également avec le déménagement des locaux du DAFS de Saint-Jean de Bournay à Nivolas-Vermelle en juillet 2017. Ce bail conclu permet à l’équipe de bénéficier d’un outil bien plus adapté, accessible en bus, à 5 minutes du centre de Bourgoin-Jallieu et 2 minutes de la sortie d’autoroute. La localisation du service se situe au cœur de l’activité, du travail d’accompagnement des familles et des rencontres avec nos partenaires. Ce projet abouti nous permet de poursuivre cette évolution et cette adaptation aux problématiques que nous rencontrons et d’apporter des réponses efficientes.

 

Après une période d’observation, la Direction Générale a opéré une reprise administrative de divers dossiers plus complexes que prévus (congés non pris, chauffage, flotte automobile) en mettant en place des modes opératoires discutés et validés par le Conseil d’Administration.

 

L’accent a été mis, d’octobre à décembre 2017, sur Beauregard Formation pour qu’il soit référencé comme centre de formation et je tiens à souligner le professionnalisme, les compétences et l’engagement de Madame Bossuet, chargée de mission, et de Monsieur Brion, administrateur. Le contexte déficitaire du nombre de formations réalisées a fait l’objet d’une analyse de la Direction Générale soumise au Conseil d’Administration d’avril 2018.

 

L’association a été à l’initiative d’une journée d’études sur le thème des Mineurs Non Accompagnés (MNA) en lien étroit avec la loi 2016 en collaboration avec le Conseil Départemental et la présence de Mme Avenard Geneviève, défenseure des enfants. Initialement prévue en octobre 2017 où elle comptait 300 participants inscrits, elle a été reportée au 27 février 2018 en raison d’une grève nationale des transports.

 

L’évolution de notre association est étroitement liée à la transition que vit également le Conseil Départemental avec des changements d’interlocuteurs décisionnaires. Cette période transitoire similaire permet la création de lien nécessaire avec des opportunités réelles.

 

L’association avait remis, début 2017, divers projets à l’ancienne majorité départementale les jugeant répondre parfaitement à des besoins sans pour autant les valider.

 

En effet, le Conseil Départemental, gérant une urgence sociétale avec l’arrivée massive sur notre territoire de Mineurs Non Accompagnés, ne peut répondre favorablement à ces projets en l’état. Il nous appartient de poursuivre notre savoir-faire reconnu par nos partenaires et financeurs dans les spécificités de nos accompagnements en restant à l’écoute et en éveil pour saisir des opportunités de développement.

 

En maintenant notre présence active dans de nombreuses instances de réflexion (UNIOPPS, CNAPE, NEXEM, RESEAU 38), nous resterons des acteurs reconnus comme spécialistes et novateurs en saisissant mieux les enjeux des problèmes sociétaux dans un secteur en perpétuelle évolution qui génèrent inquiétudes et incertitudes.

 

L’association a enfin vécu deux temps forts pour les fêtes de fin d’année des établissements (ADAJ et DAFS) et je souhaite à nouveau remercier chaleureusement, comme féliciter grandement, l’ensemble des salariés pour ces agréables moments conviviaux que j’ai pu partager avec eux et les enfants ou jeunes en retenant leur large sourire (des enfants) et le lien si bienveillant comme l’affection (des salariés).

 

Je ne saurai conclure ce rapport d’activité sans remercier l’ensemble des administrateurs et tous les salariés pour leur accueil à mon arrivée comme pour leur investissement et leur engagement au quotidien. Je suis convaincu que notre projet associatif, avec ses valeurs de vivre ensemble qui m’a donné envie de vous rejoindre, ne peut être conduit que dans la complémentarité des compétences de chacun dans le travail commun d’une équipe pluridisciplinaire.

 

Bien que conscient des frustrations que génère la lecture d’un rapport d’activité par l’ensemble des acteurs de l’association (administrateurs, professionnels, institutionnels et bénévoles), je tenais à conclure par ma certitude que c’est ensemble que nous réussirons, c’est ensemble, en prenant soin de nous, que nous parviendrons à obtenir le bien-être et l’apaisement des usagers vulnérables qui nous sont confiés.

 

 

Le 08 juin 2018

 

 

Cédric GAYET

Directeur Général de l’Association Beauregard